Test Auditif : guide, conseils et informations

test auditif

Avoir une bonne audition est essentiel, mais malheureusement, avec le temps, et quelque fois sans même sans apercevoir, notre audition diminue au même titre que notre vue.

Les pathologies touchant à notre oreille sont nombreuses et peuvent affecter considérablement notre vie.

Des tests auditifs nous permettent alors de connaître notre capacité à entendre les différents sons, et si besoin de traiter les différents troubles auditifs afin de retrouver une audition convenable.

Qu’est-ce qu’un test auditif ?

Il s’agit d’un test médical, nommé audiométrie, qui permet de mettre en évidence une perte d’acuité auditive, et de découvrir la nature du problème.

D’après les résultats obtenus, le spécialiste décidera alors de vous prescrire ou non, un traitement ou une aide auditive.

Il existe plusieurs types de tests auditifs différents et pour tous les ages.

En pédiatrie, l’ouïe des enfants est déjà, bien entendu, contrôlé, et tout au long de notre vie il sera bienvenu de procéder à de nouveaux tests, afin de s’assurer que votre capacité à entendre des sons reste optimale.

Cliquez ici pour un bilan auditif gratuit !

Fonctionnement d’un test auditif

Avec le développement d’internet, il est désormais possible de tester son audition directement en ligne en restant bien tranquillement chez soi.

Cela ne remplacera pas une véritable visite chez un spécialiste de l’oreille, mais permettra tout de même d’en apprendre plus sur notre acuité auditive.

Si les résultats ne sont pas satisfaisants, alors il faudra se rendre dans un centre spécialisé pour découvrir l’origine du problème et ainsi le rectifier.

Seuls les ORL, certains médecins généralistes ou encore les audioprothésistes, sont en mesure d’effectuer une audiométrie réellement complète.

Ils testeront alors chaque fréquence de son, et ils mesureront surtout l’intensité à partir de laquelle le patient perçoit le stimuli, afin de définir le seuil d’audition.

Il faut se préparer avant ce genre de test complet, en respectant un temps de repos sonore de prés de 20 heures.

Il s’agit en réalité d’éviter une exposition à un bruit continu et excessif, comme un travail bruyant par exemple, afin de limiter la mesure d’une perte auditive temporaire liée à une certaine fatigue auditive.

Lors du test, il y aura alors toute une série d’étapes, comme l’anamnèse, où vous décrirez vos sensations et aussi les antécédents médicaux liés à votre audition, puis viens une épreuve tonale, suivie d’une épreuve vocale.

Pour un bilan complet, le spécialiste analysera ensuite l’état et les réflexes de vos tympans.

Pourquoi faire un test auditif ?

auditif-test

Il peut être effectué par les plus soucieux, comme un simple test de routine.

En effet, il n’est pas rare de ne pas se rendre compte d’une perte d’acuité auditive, et il est alors toujours bénéfique et pertinent d’effectuer un contrôle avec plus ou moins de récurrences.

Lorsque l’on a le moindre doute, que l’on a la sensation que notre système auditif est moins performant, alors il ne faut pas hésiter à effectuer un test auditif, afin de ne pas perdre de temps.

Certains traitements seront alors régulièrement suffisants pour régler de nombreux problèmes liés à l’audition.
Il faudra réagir, quel que soit notre âge, dans les situations suivantes :

  • Difficultés d’audition
  • Difficultés de compréhension
  • Difficultés lors des conversations téléphoniques
  • Différentes gênes en milieu bruyant (télévision, réunions, concert, cinéma…)
  • Bourdonnements ou sifflements dans les oreilles (acouphènes)
  • En cas de vertiges répétés
  • En cas d’otites courantes
  • En cas d’expositions fréquentes aux bruits, dans votre travail ou vos loisirs

Il est également intéressant de procéder à une consultation lorsque il y a des antécédents de troubles auditifs dans votre famille.

Le problème peut être héréditaire, et il sera plus prudent de prendre les devants.

Enfin, un test sera nécessaire à la suite de traitements potentiellement ototoxiques, comme une chimiothérapie ou des aminosides.

Cliquez ici pour un bilan auditif gratuit !

Que faire après un test auditif ?

test-auditif-informations-conseils

C’est le spécialiste en charge du patient qui définira si oui ou non les capacités auditives du patient sont altérées, et si c’est le cas, il définira les traitements ou les aides auditives à mettre en place pour régler le problème en question.

Certains problèmes se soulagent rapidement par des traitements ou des nettoiements du système auditif, d’autre nécessiteront une prothèse auditive adaptée, ou encore une chirurgie réparatrice.

Troubles de l’audition

Il existe de nombreuses pathologies et des causes différentes aux problèmes d’audition, et on estime que plus de 5 millions de Français sont concernés par ces troubles.

  • La surdité de transmission causée par des otites sérieuses.
  • La surdité de perception, plus rare, mais aussi plus graves puisque irréversible. Elle peut être héréditaire, mais aussi causée par un traumatisme sonore ou crânien, une malformation, une infection virale ou la prise de certains traitements.
  • L’hyperacousie, qui est une hypersensibilité du système auditif. Elle peut être causée par une surexposition à des volumes sonores très élevés.
  • La presbyacousie est le phénomène le plus fréquent, puisque naturel. Il débute généralement vers 45 à 50 ans et perturbe essentiellement notre perception des fréquences aiguës.
  • Les acouphènes ont de multiples causes. Ils se manifestent par des bourdonnements ou des sifflements désagréables qui sont quelques fois permanents et d’autres fois temporaires.

La plupart de ses troubles peuvent être combattus, que ce soit par un traitement, par la pose de prothèse auditive, ou quelques fois par des opérations chirurgicales. Le test auditif permettra de mettre en lumière la pathologie qui touche le patient.

Fonctionnement du système auditif

Le système auditif est une mécanique particulièrement complexe, mais sa connaissance désormais parfaite, permet le traitement de la plupart des pathologies.

Il y a 3 étapes nécessaires, voire 4, qui nous permettent d’entendre parfaitement.

L’oreille externe

Elle se compose du pavillon et du conduit auditif externe.

Le pavillon capte les vibrations sonores, puis le conduit auditif les dirige vers le tympan.

L’oreille moyenne

Elle se compose quant à elle du tympan, ainsi que du marteau, de l’enclume et de l’étrier qui sont les parties importantes de la chaîne des osselets, et également les os les plus minuscules du corps humain.

Il s’agit en réalité d’un amplificateur qui achemine les vibrations sonores de la membrane du tympan jusqu’à l’oreille interne.

L’oreille interne

Elle se compose de la cochlée, dotée de plus de 15 000 cellules sensorielles, et du vestibule qui est l’organe responsable de l’équilibre.

Elle permet de traduire l’onde sonore vibratoire en influx nerveux.

Cet influx nerveux rejoint ensuite les centres auditifs du cerveau, où il est décodé et interprété sous la forme d’un son.

La stéréoacousie

Cela dit, rien ne fonctionnerait correctement sans la stéréoacousie.

Si les deux oreilles ne fonctionnent pas de la même façon, décodent différemment ou ne produisent pas d’influx nerveux alors le système auditif dans son ensemble est très peu performant.

Une stéréoacousie optimale permet de localiser une source sonore, et de se rendre compte de son rapprochement ou de son éloignement.

Notre cerveau peut alors savoir si le bruit vient d’en face, de derrière, de la droite ou de la gauche.

Cliquez ici pour un bilan auditif gratuit !

Protection auditive

Protéger son oreille pour éviter une perte auditive liée à des environnements bruyants peut être primordial dans certaines situations.

On trouve des protections auditives adaptées à tous les milieux, et notamment professionnels.

Un bruit intense et persistant est réellement dangereux et peut provoquer des dégâts considérables.

Que l’on travaille sur des chantiers, dans une boite de nuit, ou encore sur les pistes d’atterrissage d’un aéroport, il existe des protections prévues pour vous aider à ne pas subir certains désagréments, et vous auriez tort de vous en priver.

Du petit bouchon discret, au casque anti-bruit ultra performant, les professionnels de la santé ont débordé d’ingéniosité pour soulager au maximum nos oreilles.

Il existe même des protections sur-mesure pour les plus vigilants.

En se protégeant correctement contre les bruits persistants, on lutte préventivement contre les troubles auditifs, mais également contre la fatigue, les maux de tête ou encore le stress.

Réaliser un bilan auditif

test-auditif

Plus qu’un simple test, le bilan auditif permet de vérifier l’état général de votre système auditif.

Il s’agit alors d’une otoscopie, qui est un examen clinique, où le tympan et le conduit auditif sont entièrement contrôlés à l’aide de spéculums d’oreille.

Vous connaîtrez alors l’état général de votre oreille moyenne et interne, pour traiter au mieux les troubles d’audition vous concernant.

Lors de ce bilan, une audiométrie est généralement pratiquée.

Puis un nouveau test est effectué, mais en appliquant cette fois un vibrateur sur la mastoïde (l’os situé au dos du pavillon de l’oreille).

On propose alors les mêmes sons que lors de l’audiométrie précédente, ce qui permet d’affiner la précision de la courbe auditive et de définir le type de surdité qui touche le patient.

C’est un test très complet qui sera toujours réalisé par un médecin ORL ayant le matériel et les connaissances adéquates à sa réalisation.

Il pourra alors découvrir la pathologie d’un patient, lui définir un traitement, ou l’orienter vers un audioprothésiste qui imaginera la meilleure aide possible pour retrouver une audition aussi efficace que possible.

Cliquez ici pour un bilan auditif gratuit !